Résilience et accident…

Capacité des matériaux à résister aux chocs.

Après la gelée matinale, les feuilles du châtaignier sont presque toutes au sol mais on trouve encore une ou deux qui font de la résistance.

Et puis c’est l’occasion de voir sur l’arbre dénudé les quelques accidents de parcours, non ce ne sont pas des oursins échappés de la méditerranée mais deux bogues coincées dans une fourche.

Publicité

7 réflexions sur “Résilience et accident…

  1. Au départ, j’ai cru à un jeune hérisson qui ne pouvait redescendre d’un arbre. Puis je me suis dit que les hérissons ne grimpaient pas aux arbres… Première vraie gelée pour nous hier, qui a fait tomber les feuilles.

    J’aime

  2. Ouf ! J’avais cru que c’était des testicules poilues, dans l’arbre… Faut faire attention en sautant pour redescendre !!! 🙂
    Très bonne journée à toi, dans cet hiver avant l’hiver… Ce n’est pas l’été Indien, mais l’hiver polaire…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.