Merci Papa noël…

Table à glisser ou air hockey, c’est un petit jeu de palet qui promet de joyeux affrontements en soirée.

Il y a bien longtemps que j’avais envie de fabriquer ce jeu, époque rétro pour certains mais qui ne demande aucune pile et qui peut durer quelques années.
Ici tout est réalisé avec nos petites mains de bricoleurs, mon fiston m’a aidé à construire ce jeu, j’avais auparavant rassemblé toutes les pièces avant les fêtes de Noël pour nous éviter d’aller trainer dans les boutiques.

La table à glisser est une structure en hêtre pour sa solidité, les palets en hêtre, les pousses palets en sapin, les buts et les limites du terrain sont en sapin du Jura.

L’ensemble est vissé/collé.

J’ai procédé à de petites améliorations en rajoutant des filets de récupération que j’ai taillé dans une vieille chemise écossaise, car courir après le palet ce n’est pas amusant.

Le prochain aménagement consistera à installer un moyen de compter les points de chaque joueur.

Mais ce sera l’occasion d’un prochain billet peut-être, en tous les cas ce petit jeu a reçu le succès escompté.

Le rouge-gorge…

Voila un petit oiseau qui doit peser entre 16 et 22 grammes, à mettre dans la même catégorie poids plume que la mésange.

On peut croire ou non aux légendes: chacune a sa part de rêve et de poésie. Celle du Rouge-gorge se rattache à la mort de Jésus. En ce temps là, ce n’était qu’un modeste oiseau au plumage brunâtre. Le jour de la Passion, il s’approcha bravement du supplicié sur sa croix ; de ses ailes, il essuya les larmes du Christ ; de son bec, il arracha les épines qui lui blessaient la tête, lorsqu’une goutte de sang tomba sur sa gorge, colorant à jamais son humble plumage. On pourra certes épiloguer sur la véritable couleur de cette tache. Inutile de chercher bien loin: le terme « orange-gorge » sonne mal ! Du coup, notre oiseau se voit crédité d’une coloration qu’il ne porte pas mais qui corrobore ce que dit la légende.

Sources: ICI

rouge-gorge

Boule à neige…

Vous ne savez pas comment occuper vos petits monstres durant les vacances de Noël et pas les moyens de les emmener sur les pistes, alors cette activité est pour vous.

Pour ce faire, il vous faudra, un pistolet à colle, des petits personnages, des paillettes, un petit morceau de polystyrène et un bocal en verre avec son bouchon.

boule à neige

Libre à vous d’organiser le décors comme vous l’entendez, voici celle que j’ai fait hier soir.

boule à neige d’anatole.

Si vous ne savez pas comment faire il y a des idées sur le net.

Entre 16 et 21 grammes…

La mésange charbonnière a une alimentation qui varie selon les saisons. Au printemps et en été, elle sera principalement insectivore. Son bec court et pointu est d’ailleurs tout à fait adapté à ce style d’alimentation. Elle aimera chasser les araignées, les sauterelles, les criquets, les vers ou encore les fourmis. Il lui arrivera tout de même de se nourrir de petits fruits ou de petites graines, comme des cerises ou des graines de hêtre.

En automne et en hiver, son alimentation deviendra beaucoup plus végétarienne. Elle se nourrira principalement de baies, de sève d’arbres, de nectar ou encore de bourgeons. Il lui arrivera de temps en temps de se nourrir d’une araignée si elle a la chance de tomber dessus.

Sources: ici

J’avais sorti mon appareil photographique pour prendre en photo notre fidèle Rouge-gorge mais le temps de sortir le matériel c’est une tribu de mésanges qui a pris possession des lieux.

Les mésanges bleues ont préférées rester dans le châtaignier à la recherche de petits insectes.

Mission deux, possible ???

Voila je viens par ce billet, donner des nouvelles du bon vieux XP, la malheureuse bête a souffert de condensateurs de moyennes qualités et c’est ainsi que l’alimentation s’en est aller, te laissant sans espoir devant l’engin agonisant sans un souffle.

C’était sans rien savoir (du gaillard) à qui tu allais confier cette drôle de mission et déposer la malheureuse au fin fond du Berry à la limite des terres Bourguignonnes.

Aujourd’hui, jour de la Sainte Lucie et avec l’aide de tous les saints qui l’on précédés, je viens t’annoncer cette nouvelle, XP a bien voulu reprendre vie après que je lui ai installé une nouvelle alimentation reçue ce jour même en provenance de Bordeaux, une fois la bête démarré je me suis rendu compte qu’elle était un peu lente (mais avec tous les programmes installés) et je me suis permis de rajouter une petite barrette de mémoire ce qui a eu pour effet de doubler sa capacité (ce qui n’en fait pas un foudre de guerre).

J’ai donc procédé au remontage après un petit nettoyage et testé une nouvelle fois cette après midi son bon démarrage, voila quelques images de l’intervention, ce que tu peux voir sur la chaise de droite c’est l’alimentation défectueuse avec sa bobine de fils.

Voila l’engin est donc prêt à retrouver son maître quand tu en auras l’occasion, pour l’instant il a trouvé refuge sous le bureau et ne dérange pas.

Nous terminerons la mission en passant comme d’habitude et sans laisser de trace de notre intervention.

Ce billet s’autodétruira une fois ouvert sur votre machine.

Mission un, possible ???

Votre Mission, Monsieur Anatole, si vous l’acceptez sera de redonner vie à ce PC sous Windows XP, si vous ou un de vos agents venaient à être découvert nous nierons toutes implications dans votre aventure.

Les photos du sujet à traiter:

Ce dossier s’autodétruira dans les minutes à venir.

Les prochaines informations vous seront communiquées par l’intermédiaire de ce blog pour la suite de votre mission.

A bientôt.

Couteau croche…

Les couteaux de sculpture sont utilisés pour le travail du bois. De la taille d’une cuillère en bois avec un couteau croche au travail décoratif. La sculpture du bois est une activité très populaire, tout particulièrement en Scandinavie. Cette activité manuelle revient en force en Europe avec l’invasion du bushcraft.

Source: https://www.knivesandtools.fr/

Vous le savez maintenant mais je suis toujours curieux de fabriquer un outil avec les produits du recyclage, ici un petit morceau de ferraille de mes anciens volets.

Faudrait un jour que je compte tous les trucs que j’ai pu faire avec ces morceaux de récupération.

Avant et après

C’est un montage un peu spécial et différent.

Montage incrusté.

Le morceau de la lame est incrusté et l’extrémité rentre dans le bois.

Ce n’est pas encore comparable à un outil acheté dans le commerce mais j’ai bon espoir d’en venir à bout. Cet outil que j’ai fabriqué devrait m’aider à creuser de futures cuillères en bois et peut-être même un bol.

Le manche est taillé dans un morceau de chêne que j’avais en stock.

mise en production…

Avec la pluie qui s’est installée dans le pays, pas facile de poursuivre mon travail d’élagage dans le jardin, alors je me réfugie dans le sous-sol pour poursuivre ma petite production de tire-pousse pour grille de four.

J’ai pu faire trois pièces dans une latte de sommier en choisissant les morceaux les plus droits possible et il doit rester encore une bonne vingtaine qui attendent une deuxième vie, mais ce sera sans doute d’une autre façon.

NOUVEAU PROJET…

Voila encore une idée qui vient de passer dans ma tête, j’ai quelques lattes de frêne d’un vieux sommier qui trainent dans mon sous-sol et j’ai vu chez un blogueur canadien qu’il avait construit un engin en bois plutôt pratique, alors je viens de mettre mon projet à exécution.

Celui-ci est un prototype qui fait 23 cm de long (la partie en bois), et le lacet en cuir a été découpé dans un reste de sacoche qui doit maintenant approcher les 50 ans.

tire-pousse

Alors vous allez me dire mais à quoi cela peut bien servir ?

C’est donc un tire-pousse pour grille de four.

Pour fabriquer ce petit engin, j’ai utilisé une scie, une perceuse, un rabot pour retailler la planche et du papier abrasif.

Une paire de ciseaux pour découper un lacet dans le morceau de cuir.

Je passerais peut-être un peu d’huile sur le bois pour le protéger mais pas de peinture car c’est en contact avec la chaleur.