Le concours de l’été…

Il y a bien longtemps que je n’ai pas proposé un petit concours, vous le savez ma passion du bricolage et mes idées débordantes occupent mon temps libre.

J’ai été confronté à un petit souci et j’ai donc fabriqué cet engin tout simple qui m’a permis de solutionner le problème (je ne vous dis pas lequel, sinon c’est trop facile).

C’est un petit tournevis en fin de vie qui a retrouvé une nouvelle fonction après un petit façonnage.

Qui saura me donner le nom et la fonction de l’engin ?

outil fait maison.

tournevis recyclé.

Comme d’habitude pas d’argent, pas de cadeau ni bon d’achat mais juste la joie de participer au concours d’Anatole pour l’heureux (e) gagnant (e).

La réponse en fin de semaine pour les plus curieux.

Grosses chaleurs et petit bricolage…

Depuis quelques jours j’ai une plancha au gaz et pour faire fonctionner l’engin faut le brancher à une bouteille, la clé multiprises est une solution et il y a des petites clés en plastique ou en métal qui font bien le boulot.

J’ai retrouvé cette vieille clé plate et l’idée c’est de la transformer.

clé plate.

Quelques coups de limes et scie pour lui donner cette forme.

clé à gaz.

La clé en action qui fonctionne plutôt bien.

serrage.

desserrage.

Ce n’est pas révolutionnaire mais cela dépanne.

Les projets un peu fou d’Anatole…

Vous le savez c’est souvent la nuit que germent mes projets parfois un peu fou, cette fois la c’est le pouvoir d’achat en berne qui m’a aiguillé sur la piste de cet engin de fabrication artisanal.

Un blogueur qui se reconnaîtra m’avait donné quelques morceaux de ferraille pour mes projets de bricolage et dans le tas, il y avait cette grosse barre de fer avec un morceau rapporté.

Alors autant en profiter pour lui donner une seconde vie.

barre métal.

Après quelques coups de disqueuse la barre est raccourcie, puisqu’elle ne fait plus que 33 centimètres de long maintenant.

33 cm

Le bout est appointé pour accomplir sa mission, mais ce n’est pas pour crucifier quelques vampires mais pour se planter en terre.

Le morceau rapporté va servir d’enclume et bien entendu vous avez compris à quoi va servir cet engin.

Pour mener à bien ce projet j’avais encore besoin d’un autre ustensile, un coffin et dans la foulée je l’ai préparé aussi.

bac pour pierre d’affûtage.

Vous le savez certainement les pierres d’affûtage s’utilise en les mouillant, alors cette bouteille de lait usagée fera l’affaire, j’ai découpé au cuter une ouverture qui laisse dépasser un morceau de la pierre et l’autre repose dans l’eau.

bac à pierre.

Si vous n’avez pas encore trouvé à quoi tout cela peut servir voilà une dernière photo.

enclume d’affûtage de faux et sa pierre.

C’est donc le dernier projet un peu fou d’Anatole, un enclume d’affûtage de faux, vous l’avez sans doute remarqué l’essence devient de plus en plus cher au point de devenir « l’or noir », alors il nous faudra peut-être revenir à des méthodes plus écolo, moins bruyantes, qui ne dépendent pas d’autrui alors autant se préparer pour ne pas être pris au dépourvu.

Maintenant, me reste à trouver une faux.

Amélioration de l’enclume mobile avec la découpe d’une petite croix en tôle qui sera soudée.

enclume mobile.

on trouve souvent un trèfle à cet endroit.

Alors c’est quoi ?

Mais qu’est-ce donc ?

On ne peut pas dire que cet engin vous aura inspiré et pourtant c’est un petit outil qui peut vous rendre service dans la cuisine.

Pour les personnes qui mangent du poisson, vous savez qu’il peut être ennuyeux de devoir enlever les écailles en le mangeant. Vous apprécierez davantage le poisson si toutes les écailles sont correctement enlevées, et vous aurez besoin d’un outil pour vous aider. Vous pouvez utiliser un couteau, mais cela prendra un certain temps et votre sécurité n’est pas garantie. Les écailleuses à poisson sont des outils qui vous permettent d’enlever plus facilement les écailles du poisson avant la cuisson. Ils sont conçus pour que l’écaillage du poisson ne fasse pas de dégâts et vous évite de passer la moitié du temps sur vos mains. Vous économiserez également sur l’effort que vous aurez à fournir pour écailler le poisson et aussi sur votre budget car vous l’aurez compris il est le fruit du recyclage.

C’est donc un écailleur à poisson de fabrication artisanale, qui pourra à l’occasion servir à gratter le dos comme j’ai pu le lire.

Banjo moule à gâteau.

Rappelez vous c’était en février 2022, j’avais construit ce banjo avec un moule à gâteau et quelques bricoles.

Aujourd’hui j’ai reçu le premier enregistrement de l’engin et vous pourrez en profiter ci-dessous.

Banjo-moule.

Il est bon de rappeler que je ne suis ni ébéniste, ni menuisier, ni luthier, ni musicien.

C’est notre grand fiston qui se charge de tester mes fabrications.

J’ai fait ce petit montage audio en utilisant du logiciel libre et la plateforme Peertube.fr

Cadeau d’anniversaire…

Vous le savez j’aime bricoler, inventer des trucs parfois étranges, qui ne servent pas à grand chose et le mois prochain je suis invité à un anniversaire, alors comme je ne veux pas arriver les mains vide je me suis dit qu’il faudrait bien préparer une petite bricole, comme j’aime bien rigoler aussi c’est l’occasion de tester mon sens de l’humour, si l’année prochaine je ne suis pas invité je saurais pourquoi 🙂

Celui qui fêtera son anniversaire me fournit en capsules de bière pour un projet musical qui n’a pas eu l’honneur de figurer sur le blog (je viens de m’en rendre compte).

Je vous laisse mariner quelques jours pour savoir à quoi peut bien servir cet engin diabolique qui m’a pris un peu moins de trois quart d’heure pour sa réalisation.

Toshiba satellite u500.

Aujourd’hui petit bricolage informatique, on m’a donné ce petit ordinateur portable Toshiba qui date des années 2009, quand je l’ai eu entre les mains il avait Windows Vista qui donnait des signes de faiblesse, la carcasse a subit quelques dégâts que j’ai réparé.

J’ai tenté de faire une mise à jour vers une version de Windows mais cela n’a pas fonctionné mais j’ai quand même réussi après formatage l’installation de Windows 10.

Le souci avec cette machine c’est parait-il le bruit du ventilateur et c’est pénible, j’ai tenté plusieurs distributions mais toujours le même défaut. Apparemment, celui ci n’est pas un cas isolé, certains parlent de changer le ventilateur, personnellement j’ai tenté une autre solution.

Le démontage de l’engin, ceux qui ont tenté l’aventure savent que ce n’est pas toujours une partie de plaisir sur des petits engins comme ceux là. Il a fallu que que je m’y reprenne à trois fois pour arriver à décarcasser la bête, tout cela à cause d’une petite vis qui faisait de la résistance. Pour arriver à ce stade j’ai du jouer avec la Dremel pour retirer la récalcitrante.

Une fois la bestiole allongé sur la table de la cuisine, je me suis aventuré à nettoyer le ventilateur qui n’était pas poussiéreux, la partie thermique en cuivre qui refroidi le processeur et la pâte thermique était en poussière.

Avant de remonter l’engin, j’ai remis une petite couche de pâte et j’ai pu re-assembler la machine et c’est lorsque j’ai remis la batterie dans son compartiment que je me suis rendu compte qu’un fil n’était pas au bon endroit, j’ai donc re-démonter parce que lorsqu’on aime on ne compte pas.

Finalement, j’ai viré Windows et j’ai mis une petite Debian GNU/Linux bookworm/sid pour le fun.

La machine est plus silencieuse et fonctionne plutôt bien avec ses 2 GO de Ram, cela ne va pas la rajeunir car elle a toujours 13 ans d’age.

Debian bookworm.
inxi -F

Merci aux généreux donateurs 🙂

dyb 321 shindaiwa.

Vous l’avez déjà vue sur le blog, c’est une machine que j’ai récupéré il y a des années, elle devait finir à la déchetterie et vous connaissez mon bon cœur je lui ai donné une seconde chance à cette époque, au fil des ans sa fiabilité s’est dégradée, l’embrayage était devenu inopérant et toujours en prise directe, et j’ai changé un ressort (les pièces détachées se faisant rares, il a fallu bricoler).

Il y a peu de temps c’est à dire une quinzaine de jours je me suis dit qu’elle pourrait encore rendre service, mais la poire d’amorçage est sèche comme un bout de bois.

poire d’amorçage.

C’est une pièce qui semble difficile à se procurer, puisque maintenant la plupart des carburateurs ont leur poire intégrée, j’ai donc encore une fois bricolé pour remplacer cette mini-pompe.

mini-pompe.

Une fois cette opération faite, vient le temps du démarrage, une nouvelle épreuve vient à ma rencontre, il y a un léger allumage à la bougie mais apparemment le carburant n’arrive pas à destination.

J’ai donc procédé au démontage du carburateur, après tout ce temps , les joints sont collés, les membranes sont sèches alors j’ai du commander un kit de réparation pour carburateur TK 5.

Autant vous le dire de suite, c’est un travail qu’il faut faire au calme, dans un endroit bien éclairé et faire bien attention aux petits ressorts retords.

Ensuite, faut bien entendu remettre tout ce petit monde dans le bon ordre et ne rien oublier.

Il a fallu deux jours pour avoir les membranes, c’est plus rapide que de commander une nouvelle carte SIM 🙂

Remontage de l’engin et là c’est la catastrophe, la machine ne veut plus rien savoir, j’ai donc mis la réparation en pause plusieurs jours, j’étais prêt à me rendre à la déchetterie mais quand même au fond de moi j’avais un peu d’espoir.

C’est donc aujourd’hui mardi 21 juin, que j’ai eu une illumination, une pièce de la machine que je n’ai pas vérifier parce que j’avais toujours une petite étincelle lors de mes tests, c’est le volant magnétique. Faut retirer la carcasse de l’engin pour la trouver et s’apercevoir qu’au fil du temps le gras, la poussière ont fait une petite couche de protection isolante. Un petit nettoyage des contacts, petit coup de papier de verre et miracle la machine vient à cracher un nuage de fumée.

Maintenant, c’est une bonne chose mais il reste à régler les petites vis de richesse et de ralenti ce qui reste une autre épreuve mais que je devrais pouvoir surmonter.

Vous l’aurez compris avec de la patience et de persévérance, il est possible de relever des défis.

shindaiwa.

1995.

Comme vous pouvez le voir cette machine a été fabriqué en 1995, ce qui lui donne un age assez vénérable quand même.

carillon à vent.

Petite séance de bricolage, il y avait les coquilles Saint Jacques des fêtes de fin d’année qui traînaient dans un coin et je ne savais quoi en faire.

Ma dulcinée me dit tu ferais pas un carillon à vent ?

Littéralement, le feng shui signifie le vent et l’eau. Il s’agit d’une philosophie de vie apparue il y a plusieurs millénaires dans la culture chinoise. Avant toute chose, le feng shui a la particularité de vouloir harmoniser l’énergie naturelle présente autour de nous. Cette maîtrise de l’énergie n’est pas anodine, et elle est recherchée par les adeptes du feng shui parce qu’elle a de nombreux bienfaits et qu’elle serait à l’origine d’une sensation de bien-être et de bonheur.

Cet art se sert de l’eau et du vent naturellement présents autour de vous pour agencer au mieux les habitations ; cette action n’a d’autre but que de chasser les énergies négatives et de favoriser les positives. C’est à ce dessein qu’est utilisé le carillon à vent dans le feng shui.

Sources; https://carillons.be/blog/

Alors sans plus tarder je prends les coquilles qui finiront avec un trou, je récupère un morceau de bois , quelques morceaux de ficelles et me voila partis pour assembler tout ce petit monde.

Quelques minutes plus tard j’ai installé l’engin à la porte d’entrée, en espérant qu’il apportera toutes l’énergie et les bienfaits aux habitants de la maison, et ses visiteurs.

Carillon à vent.

carillon à vent.

Pas besoin d’explication pour réaliser ce magnifique carillon mais les commentaires sont ouverts.

On peut peindre les coquilles, pour donner un peu plus de folklore mais les choses les plus simples sont souvent les meilleurs.