La montre gousset.

Il y a quelques semaines je vous avais parlé de ma montre gousset, entretemps j’ai découvert à quelques kilomètres de chez moi un réparateur horloger installé il y a peu.

Je me suis donc rapproché de cet artisan installé dans un petit village et j’ai soumis mon problème au spécialiste qui m’a fait un devis tout à fait convenable.

Il a gardé l’engin quelques jours pour s’assurer de la bonne marche de la montre et c’est aujourd’hui que je suis allé la récupérer.

atelier de réparation générale horlogère

Vous pouvez visiter son site internet: https://www.argh18.com/

la gazette du village.

mission océan

Une petite animation dans le village, organisé par les bénévoles de la bibliothèque, la salle nous est gracieusement prêtée par la mairie.

Ce n’est pas précisé sur l’affiche mais les consignes de sécurité sont toujours d’actualité (masque, passe sanitaire,…)

Domino.

Voila Domino a retrouvé sa petite maison, rien de cassé ni de perforé juste un peu trop d’urée peut-être en rapport avec son agression.

Domino

Voila la pauvre bête qui attend le retour de sa maitresse.

Quelques antibiotiques et un petit truc pour lui donner de l’appétit mais il a hâte de pouvoir jouer les vagabonds et retrouver ses petits coins tranquilles.

Curieux !!!

Lors d’une petite promenade à pieds j’ai découvert ces deux malheureux dauphins sur le bord de la route et deux cents mètres plus loin une remorque avec seulement une roue (ça roule moins bien).

Dauphins

Après avoir sous-pesé la sculpture j’en ai déduit qu’elle était en bois.

Et puis un peu plus loin je vois cet engin garé sur le bas coté avec son triangle de signalisation.

Bauhaus
Manque une roue

L’art ?

Petite promenade dans mon petit village de 650 habitants, quand nous sommes arrivés en 1990 ici il y avait une usine de meubles contemporains, elle a déménagé pour changer de région après avoir sans doute profité de petites aides.

Vous pouvez visiter la page de l’ancien locataire et apprécier son style.

Une petite interview du maire de l’époque dans la vidéo suivante.

https://www.ina.fr/video/PAC05028234

En 2021, voila le bâtiment qui s’est bien dégradé mais qui reprend vie.

Voila ce qu’on peut voir de la route.

A l’insu de mon plein gré :)

Je découvre aujourd’hui alors que nous étions en réunion pour notre bibliothèque que la commune possède un nouveau site internet, il y avait bien une page Facebook mais depuis un moment le site Web était en maintenance.

Voila donc qu’une fois rentré à la maison avant le couvre-feu je m’empresse d’aller consulter la page du village.

Il est moins rustique que le précédent et je découvre que mon nom est cité à la page du tourisme.

Autant le dire de suite, cela m’a fait comme un choc 🙂

Je vous laisse chercher quand même sinon, ce n’est pas rigolo.

La gazette du village…

On l’attendait depuis plus de trente ans et on nous promettait que cela arriverait un jour, et bien faut croire que la prophétie va se réaliser sous peu.

Ce matin du 5 octobre, un bruit de klaxon à répétitions m’a fait sortir de mon antre malgré un temps chagrin, je n’ai pas eu à faire beaucoup de chemin pour découvrir le monstre d’acier qui dévore le bitume et le recrache presque aussitôt.

Celui ci par des coups de klaxon indique au camion réceptionniste d’avancer au fil de l’appétit de l’engin.

Tout est décaissé, ne reste plus qu’à venir remettre une couche d’enrobé il est presque 17heures.

Le jour d’après, la rue a été goudronnée le matin, les rouleaux compresseurs s’en donnent à cœur joie.

Mais où est passée l’eau?

Le manque de précipitation commence à se faire sérieusement ressentir dans le Cher. En conséquence, la Préfecture place l’ensemble du département en vigilance et appelle chacun au civisme.
C’est désormais malheureusement de tradition : le manque de précipitation et les températures élevées entraînent un assèchement des sols. La préfecture du Cher, qui surveille les débit des cours d’eau, place en situation d’alerte les communes du bassin de la Vauvise et de l’Yèvre à l’aval de Bourges et en situation d’alerte renforcée les bassins de l’Aubois, de l’Auron, des Rampennes, de la Grande Sauldre et du Fouzon. Le bassin de l’Yèvre amont de Bourges est même en situation de crise. 

Sources: France-bleu-berry.

Ici nous sommes dans le bassin de la Vauvise, une petite rivière de 58 km qui se jette dans la Loire au environ de Saint Satur.

Petit souvenir de notre ami Pierre qui vient de nous quitter.

En temps normal c’est à peu près comme cela qu’on peut la voir, mais dans le courant de l’été 2020 c’est plutôt comme ici.

C’est d’une tristesse et on se demande où sont passés les poissons.

Moïse.

La traversée de la mer avec Moïse.

Voici le nouveau petit chat qui vient nous rendre visite, je l’appelle Moïse en souvenir des années de catéchisme durant ma jeunesse, mais la voisine lui a donné un autre nom (Fripouille).

C’est une petit chat qui a été abandonné, assoiffé et affamé dans le fond du jardin, il n’est pas craintif et c’est un grand explorateur puisque plusieurs fois il est rentré dans la maison.