La hache de béber…

Vous le savez je suis toujours partant pour un défi et mon fiston m’a apporté cette hache qui a bien souffert.

Comme vous pouvez le voir sur les photographies, elle a bien souffert mais cela ne l’empêchait pas de servir de cale pour un meuble m’a t-il dit.

Ma mission consiste à lui greffer un nouvel œil pour commencer et lui tailler un nouveau manche.

Ce jour j’ai donc procédé à la première étape, faire l’ophtalmologiste de la hache, retirer les parties qui gênent et souder un nouveau morceau de métal.

Pour cela j’ai utilisé un morceau de ferrure de mon ancien portail en bois, j’ai cintré et découpé la ferraille pour qu’elle s’adapte le plus possible de la forme initiale sachant que j’en avais seulement la moitié.

Voila donc en image ce que donne la nouvelle version que j’ai dû un peu raboter pour l’esthétique.

La suite de la restauration consistera à lui fabriquer un manche.

Boule à neige…

Vous ne savez pas comment occuper vos petits monstres durant les vacances de Noël et pas les moyens de les emmener sur les pistes, alors cette activité est pour vous.

Pour ce faire, il vous faudra, un pistolet à colle, des petits personnages, des paillettes, un petit morceau de polystyrène et un bocal en verre avec son bouchon.

boule à neige

Libre à vous d’organiser le décors comme vous l’entendez, voici celle que j’ai fait hier soir.

boule à neige d’anatole.

Si vous ne savez pas comment faire il y a des idées sur le net.

alimentation écran.

Depuis quelques semaines l’écran de mon ordinateur est de plus en plus long à s’allumer et dernièrement c’était jusqu’à plusieurs minutes.

En faisant quelques recherches sur un problème comme celui-ci on comprend vite que c’est sans doute un souci d’alimentation et plus précisément un condensateur gonflé qui ne fait pas son boulot.

Alors quand on connait le prix d’un condensateur, on se dit que ce serait bête de ne pas tenter sa chance.

La partie qui est la plus délicate c’est le démontage de la carcasse en plastique, faut vraiment chercher toutes les vis qui pourraient se cacher, et je me suis aperçu qu’il fallait démonter entièrement le pied pour trouver une vis cachée.

Une fois la bête désossée faut penser à prendre des notes pour brancher les fils au bon endroit lors du remontage, et ne pas se fier à sa mémoire visuelle, faire des photos c’est une bonne idée.

Voila donc la carte d’alimentation de mon écran Acer, pour le remplacer il faudrait mettre dans les 150 euros et la réparation me reviendra à 3,20 € frais de port compris (il ne reste aucune boutique de composants dans un rayon de 50 km à la ronde).

Rien n’est gagné d’avance, les composants sont sur la route.

carte d’alimentation

Sur le coté vous remarquerez les deux condensateurs qui sont gonflés et que j’ai démonté.

condensateurs

J’espère que ma séance de bricolage se passera mieux qu’avec la montre car je n’ai toujours pas trouvé comment me procurer la pièce cassée.

Je devrais avoir la réponse vers la fin de semaine si tout va bien.

Mécanicien monteur.

L’autre jour vous avez pu voir une photo de classe de l’année 1976/77, nous avions comme objectif de fabriquer un petit étau de A à Z, si le projet était fonctionnel nous avions des chances d’avoir le diplôme en fin d’année.

Pour tout vous dire, il y a une partie que nous avons laissé faire aux chaudronniers puisque nous ne faisions pas la soudure, les trois petites pattes de fixation ont été soudé par nos voisins bruyants.

Pour fabriquer cet étau, nous nous sommes servis de la fraiseuse pour les pièces rectangulaires, du tour pour toutes celles cylindriques, de l’établi pour les autres (rivets, limes,..)

Ce petit engin était remisé dans un coin depuis un moment mais mon fiston qui bricole lui aussi me demandait s’il ne pouvait pas le récupérer pour mettre dans son atelier, alors je me suis mis à sa recherche et j’ai mis la main dessus.

Lors que je l’ai retrouvé il lui manquait une patte de fixation, j’ai donc cherché dans mon stock un morceau qui pourrait la remplacer, quelques coups de scie, un petit coup de meuleuse pour adapter et une petite soudure au poste.

43 ans après ce petit engin va trouver un nouvel utilisateur.

Expérience, la conclusion d’Anatole.

Voila après avoir posé durant cinq jours le piège à empreintes, il faut se rendre à l’évidence que nous avons un fidèle visiteur de notre jardin, il y a des années où ils sont plusieurs mais c’est vrai qu’au printemps nous avons retrouvé un petit mort dans le potager (la veille nous l’avions trouvé errant dans le jardin en plein journée).

Alors voici les clichés des empreintes.

24/08/2021
26/08/2021
27/08/2021
28/08/2021

Vous remarquerez qu’une nuit je n’ai pas posé le piège et que pour le dernier jour du test nous avons un plus gros animal qui s’est introduit dans le tunnel, sans doute un chat.

En étudiant les traces sur le papier on peut facilement faire la différence entre les pattes de droite et de gauche ainsi que celles devant et derrière.

Une idée amusante pour l’appel de la nature avec des enfants bien plus instructive que d’avoir les yeux fixés sur un smartphone, mais cela reste un avis très personnel 🙂

Crémone à barillet.

Au mois de mai, la crémone de la porte fenêtre de la cuisine a rendu l’âme au bout de presque 20 ans de bons et loyaux services, elle faisait encore son office mais la poignée ne remontait plus à cause d’un ressort fatigué.

J’ai contacté une entreprise dont c’est le métier, on m’a bien précisé qu’il y avait un forfait de 120 euros et j’attends toujours son passage, on est bien d’accord que ce n’était pas une urgence mais quand même nous voila au 1 septembre, mardi après midi je rencontre un ancien client et je lui parle de mon problème car il pose aussi des menuiseries.

Il me dit qu’il ne veut pas le faire sinon il va devoir me faire payer le prix fort, mais il me dit vous aller chez mon fournisseur de ma part avec la crémone et ils vont vous trouver un modèle qui fera l’affaire.

Ce mercredi matin je démonte l’engin après avoir passé un petit coup de téléphone à l’entreprise car une fois démonté on ne peut plus fermer la porte et en début d’après-midi je descends à Nevers chez Trenois.

Voila la pièce que j’ai du changer, il y aurait sans doute un moyen de réparer mais le boîtier rectangulaire est serti.

Si le gars de l’entreprise c’était déplacé j’aurais déboursé presque 200€ (120 + 62) car la crémone que j’ai remplacé m’a coûté 61,44€ et j’ai passé moins d’une demi-heure (démontage et remontage) le plus long c’était la voyage à Nevers (1 h aller/retour).

Démonter la crémone d’une porte fenêtre n’est pas difficile et reste accessible au plus grand nombre.

Encore une expérience…

Vous le savez je ne suis jamais à court d’expériences et mon dernier test c’est avec le petit bassin des poissons.

Dans ce bac qui est une baignoire sabot que j’ai récupéré dans ma vie d’avant elle devait finir sa vie à la déchetterie alors qu’elle n’avait jamais servie.

Ce minuscule bassin a vu jusque quatre poissons rouges mais un chat pécheur qui ne fait pas parti des SDF qui fréquentent le jardin a eu la malheureuse idée de s’amuser à les sortir de l’eau, je les ai retrouvé tout sec sur la pelouse en pleine sécheresse (la vidéo surveillance était défaillante, mais nous l’avons déja surpris en flagrant délit) .

Ici pas de piège à chat mais une expérience de fabrication d’un filtre cyclonique, pour les essais je me suis limité à un petit seau de deux litres, mais pour avoir un bon rendement il faudrait augmenter la taille du contenant, le principe est simple, il faut créer un effet de cyclone dans le contenant, c’est pour cela qu’il faut qu’il soit cylindrique et installer une sortie pour la vidange de l’eau en haut, les déchets avec le cycle ont tendance à se retrouver au fond du filtre par gravité.

Voila donc en image mon mini filtre cyclonique, il ne fonctionne que lorsqu’il y a du soleil puisque c’est une pompe solaire qui envoie l’eau dans le seau, le reste est assuré par la gravité et l’eau retombe dans le bassin.

Vous avouerez que ce n’est pas très joli mais le principe est là et ne demande qu’à être amélioré.

Vous l’aurez compris, c’est encore du recyclage avec les bricoles en stock.

Support pour échelle…

Durant la semaine nous avons fait un peu de rangement dans le sous-sol, mon coté conservateur est une bonne chose mais parfois il faut quand même se séparer de choses qui ne seront plus d’une grande utilité, avec le fiston nous avons fait un petit voyage jusque la déchetterie (le break était plein).

5 minutes pour remplir la voiture, 5 minutes pour se rendre à la déchetterie, 5 minutes pour vider dans les différents bacs et 5 autres minutes pour le retour.

Il y a quelques bricoles qui prennent de la place encore, ce sont les vélos et l’échelle qui encombrent encore, alors j’ai eu l’idée d’acheter des supports de montage mural pour ranger les échelles facilement mais en regardant les prix j’ai été un peu « estomaqué ».

Alors c’est pas le meilleur jour pour travailler dans le sous-sol puisque la température est encore sous les moins un dehors et qu’à l’intérieur il ne doit pas faire plus de 10°C mais quand l’idée est là il ne faut pas la laisser s’échapper.

Vous le savez j’ai un stock de pentures de volets et j’ai donc jeté mon dévolu dessus, deux morceaux de 25 cm taillés dans la ferraille et quelques coups de disque au niveau des angles pour préparer les pièces.

Quelques coups de marteau plus tard, voila mes supports presque prêt, j’ai percé un trou supplémentaire dans chaque morceau et il me restera juste à les installer au mur.

Pour les vélos je réfléchis, j’ai vu des rangements à 45° qui pourraient être sympathiques mais je suis pas encore décidé.

Pour mener à bien ce projet il a fallu moins de 3/4 d’heure, et j’ai utilisé du matériel de récupération, bien entendu je suis loin des supports sécurisés avec cadenas mais je n’en avais pas besoin et puis je n’avais pas une centaine d’euros à dépenser.

Recyclage jeans…

Il fait trop froid pour aller bricoler au sous-sol alors je me suis mis en tête de recycler un vieux jeans dont la fermeture à rendu l’âme et a quelques trous.

C’est fou la taille que cela peu avoir une fois que les jambes sont ouvertes, bien assez pour pouvoir tailler un tablier de bricolage en assemblant quelques morceaux.

La machine à coudre que nous avons depuis le siècle dernier à repris du service, elle nous donnait quelques signes de faiblesse mais aujourd’hui elle a été plutôt conciliante.

Je ne suis pas expert en couture mais j’arrive quand même à me débrouiller car je suis un peu multitâches.

Voila donc quelques clichés du produit fini, que du recyclage encore une fois et cela va donner une seconde vie à ce pantalon.

Je trouve que celui-ci est pas trop mal foutu et me servira de modèle quand j’aurais trouvé un morceau de cuir.