Cookies à la farine de châtaignes.

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas mis une recette de cookies, j’ai un petit sac de farine de châtaignes et ce n’est pas toujours facile à utiliser, j’ai déjà fait des flans, des pains, aujourd’hui cela va finir en cookies.

Pour cette recette, il vous faudra:

170 gr de farine de blé
50 gr de farine de châtaignes
100 gr de beurre mou
80 gr de sucre blond
une grosse poignée de raisin et (ou) des pignons de pins, c’est facultatif
Un œuf et une pincée de sel
Du bicarbonate alimentaire (1 cuillère à café bombée)

Préchauffer votre four à 180°C

Dans un saladier mélanger les deux farines, la pincée de sel et le bicarbonate, l’œuf battu, les pignons, les raisins (si la consistance vous parait trop sèche, j’ajoute une cuillère à soupe de crème liquide).

Mélanger avec les mains et faire des boulettes un peu plus grosses que des noix que vous disposer sur du papier cuisson, une plaque tout en laissant un peu d’espace (cela va gonfler normalement).

Mettre à cuire 15 à 16 minutes et laisser 1 à 2 minutes au four avant de sortir.

Publicité

Le seringat.

Voici l’un des arbustes les plus enchanteurs et les plus parfumés du jardin. Très accommodant, il se plaît partout et donne une allure romantique au jardin avec ses cascades de flocons blancs et ses senteurs de fleur d’oranger.

Arbustes très faciles à vivre, les seringats ou Philadelphus donnent d’excellents résultats dans tous les jardins et en toutes régions.

C’est un de mes arbustes préférés, car il embaume le jardin.

s

Un petit arbuste qui n’est pas difficile à entretenir, mais qui ne donne pas de fruits et c’est bien dommage, malgré tout j’ai lu qu’on pouvait faire de délicieux cookies avec les fleurs parfumées.

Voila depuis la préparation du billet, j’ai préparé les cookies d’Anatole aux fleurs de seringat, l’odeur se perd à la cuisson mais cela fait quand même de bons biscuits à manger avec le thé.

Fleurs de sureau.

Le sureau est un arbuste particulièrement présent dans les zones tempérées comme l’Europe centrale, le Caucase et l’Asie mineure. Connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés thérapeutiques, il est principalement apprécié pour ses actions à la fois diurétiques et anti-inflammatoires.

En effet, ses fleurs, son écorce ainsi que ses baies peuvent être consommées à des fins médicinales en raison de leurs nombreuses propriétés.

Sources: le petit Larousse des Plantes Médicinales.

J’avais rapporté un pied de sureau pour avoir à disposition les baies du sureau mais chaque année les fauvettes viennent faire la razzia dans l’arbre quand les fruits sont murs à point, alors cette fois j’ai pris les devant et j’ai tenté la crème de fleurs de sureau, c’est très facile à faire et cela fait un petit dessert maison pour trois fois rien.

Je suis inspiré de cette recette Comtoise .

Voila donc l’arbre en fleurs.

Sureau

Et voila une bonne heure plus tard.

Crème fleurs de sureau
Cookies farine de châtaigne.

Et ma dernière expérience de cookies à la farine de châtaigne.

Cookies aux flocons d’avoine.

Ingrédients

120 g de flocons d’avoine
240 g de farine
2 œufs
Cranberries
150 g de sucre roux
120 g de beurre mou
1 sachet de levure
1 sachet de sucre vanillé

Dans le bol du robot ou à la main dans un saladier, mélanger les flocons, la farine et les sucres, puis ajouter les œufs, la levure et le beurre. Ajouter ensuite les cranberries.

Faire de petites boules de pâte légèrement aplaties sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de cuisson, bien espacées.

Cuire entre 10 et 15 minutes.

IMG_1646IMG_1648

Bon, je vais encore devoir me sacrifier 🙂

 

Cookies beurre de cacahuètes

C’est une recette facile à faire, en une petite demi-heure l’affaire est emballée 😀

Pour cette recette, il vous faudra:

220 gr de farine
100 gr de beurre de cacahuètes
50 gr de sucre blanc
60 gr de cassonade
une grosse cuillère à soupe de margarine végétale
Un œuf et une pincée de sel
un demi sachet de levure ou du bicarbonate alimentaire

Préchauffer votre four à 180°C

Dans un saladier mélanger dans l’ordre, les deux sucres, le beurre de cacahuètes mou, la margarine, la farine avec la pincée de sel et la levure, puis l’œuf battu.

Mélanger avec les mains et faire des boulettes un peu plus grosses que des noix que vous disposer sur du papier cuisson, une plaque tout en laissant un peu d’espace (cela va gonfler normalement).

Mettre à cuire 15 minutes et laisser 1 à 2 minutes au four avant de sortir.

Contrairement à ma précédente recette,  celle-ci est moins grasse et je referais plus tard une version améliorée avec des cranberries, j’avais prévu d’en mettre mais le téléphone a sonné et j’ai oublié de les mettre.

Le gâteau est sec mais le cœur reste moelleux, c’est facile à emporter dans un sac de randonnée.

 

Cookies au beurre de cacahuètes.

Il y avait un moment que j’avais envie de tester cette recette de Cookies au beurre de cacahuètes.

C’est un premier essai et je ne suis pas très heureux du résultat puisque c’est un peu trop sucré à mon goût. Pas d’inquiétude je vais me forcer à finir et je tenterais une autre fois en adaptant encore la recette (j’avais déjà diminué la quantité de sucre pourtant).

Quelques images avant cuisson.

IMG_1226IMG_1227

Après cuisson.

IMG_1229IMG_1230IMG_1231

 

Cookies choco-raisins

Je suis assez gourmand et depuis quelque temps je ne fais plus de gâteau pour soigner ma ligne. Aujourd’hui avec la pluie qui tombe j’ai fait une petite exception.

C’est une recette facile à faire, en une petite demi-heure l’affaire est emballée et il ne reste plus qu’à déguster devant une petite infusion 😀

Pour cette recette, il vous faudra:

220 gr de farine
100 gr de beurre mou
75 gr de sucre blanc
75 gr de cassonade
100 gr de chocolat
une grosse poignée de raisin ou de cranberries, c’est facultatif
Un œuf et une pincée de sel
un demi sachet de levure ou du bicarbonate alimentaire

Préchauffer votre four à 180°C

Dans un saladier mélanger dans l’ordre, les deux sucres, le beurre mou, la farine avec la pincée de sel et la levure, puis l’œuf battu, le chocolat, les raisins.

Mélanger avec les mains et faire des boulettes un peu plus grosses que des noix que vous disposer sur du papier cuisson, une plaque tout en laissant un peu d’espace (cela va gonfler normalement).

Mettre à cuire 15 à 16 minutes et laisser 1 à 2 minutes au four avant de sortir.

J’ai déjà diminué la quantité de sucre mais je pense qu’on peut encore la baisser.

S’il en reste vous pouvez les mettre dans un boite en fer sur un petit morceau de papier essuie tout.