Suite du tour à laver, poupée mobile…

Voila donc la suite du projet de tour à bois avec un moteur de machine à laver, cette fois c’est au tour de la poupée mobile et surtout sa contre pointe.

J’avais dans l’idée de me servir d’un mandrin de perceuse, mais cela va me donner beaucoup de travail pour un projet qui ne pourrait pas aller jusqu’à son terme, alors j’ai fait au plus simple.

Vous le savez si vous suivez un peu mes pérégrinations j’ai recyclé des ferrures de volets et il me reste des charnières. J’ai donc modifié un morceau de charnière et un gond qui a eu le nez profilé en pointe, ce gond tourne dans la charnière et entre les deux il y a un morceau de tube adapté pour réduire le jeu. Le gond vient en buté sur une bille en verre qui est maintenue en place par une petite plaque de ferraille.

C’est la méthode homme des cavernes, nous verrons les résultats lors des premiers essais.

IMGP1245IMGP1247IMGP1250

Ma contre-pointe demande encore être un peu plus effilée, elle ne rentre pas assez dans la pièce à tourner, lors du premier test le morceau de bois c’est échappé.

Il y a donc (au moins) deux choses a rectifier, la pointe qui est trop grosse et ce sera fait dans les jours à venir, et l’autre problème c’est la trop grande vitesse du moteur, il faudrait investir dans un régulateur de vitesse comme celui-la.

 

Alors je ne suis pas certain que mon projet ira à son terme, en tous cas j’y réfléchis.

Suite du tour à laver…

Comme promis la suite du projet de tour à bois à base de moteur de machine à laver, aujourd’hui j’ai continué la construction de la poupée mobile.

J’ai surtout travaillé sur le moyen de déplacer le chariot mobile, il faut qu’il puisse avancer le long des rails et pouvoir être bloqué.

Pour la pointe qui doit pouvoir tourner, je suis en train de recycler le mandrin et son axe d’une vieille perceuse hors service, mais pour le moment c’est encore compliqué.

IMGP1224IMGP1225IMGP1226IMGP1228

J’ai aussi sorti le poste à souder pour finaliser la pointe sur le moteur.

IMGP1243

Prochain bricolage installation du mandrin sur la poupée mobile, ensuite il faudra que je m’attaque à la construction du porte outil mobile.

Tour à laver,…

La pluie s’étant installée dans le pays, je cherche à faire quelque chose de mes dix doigts même si un, a été recousu il y à déjà quelques années à une époque où le médecin de campagne pouvait encore recoudre dans son cabinet.

Maintenant faut déjà trouver un toubib et quand vous en trouvez un, il vous dit d’aller aux urgences si cela dépasse la prescription d’aspirine ( à titre d’information utilisé depuis l’antiquité pour lutter contre la fièvre et la douleur, le saule blanc est à l’origine de l’un des plus célèbres médicaments du XXème siècle : l’aspirine).

Alors j’en étais où ?

Ah oui, j’ai donc retrouvé ce moteur de machine à laver qui attend son heure pour être recyclé, j’ai bricolé le branchement électrique pour qu’il démarre et c’est « tout bon ».
Je rêve d’avoir un tour à la maison, un vrai pas un bricolé comme j’ai pu le faire il y a quelques années, c’est un outil que je connais parce que dans une vie antérieur j’ai passé avec succès BEP de mécanicien monteur (ajustage, tournage et fraisage), la conjoncture de l’époque  m’a envoyé ailleurs.

Alors rapidement je me suis fait un petit croquis sur une feuille à carreaux pour me donner l’idée principale de l’engin une fois qu’il sera terminé, …peut-être un jour 🙂

tour-à-laver

Une vue de dessus et de profil.

La structure sera en bois puisque c’est le matériaux que j’ai sous la main actuellement mais peut-être que dans le futur une version en tube pourrait germer dans ma petite tête.

Voila donc comment s’annonce le projet, pour l’instant rien n’est encore fixé définitivement, car il faut que je ponce les deux tasseaux qui vont servir de rail pour la poupée mobile, le socle du moteur n’est pas encore découpé à la bonne taille au cas où j’aurais durant la nuit une autre idée, mais il devrait malgré tout ressembler à cela.

IMGP1212

La poupée fixe est presque terminée, il me reste à trouver un gros boulon qui servira de pointe de centrage, qui sera usiné et soudé dans le tube.

IMGP1213

Les pièces qui sont dans les serre-joints sont les rails qui permettront de faire coulisser la poupée mobile, cette dernière n’est pas encore faite et je ne sais pas encore comment je vais procéder, mais ce sera sans doute un gros boulon qui passera dans un tube, lui même inséré dans la poupée en bois.

Voila, ce sera tout pour aujourd’hui, la suite dans les jours à venir.