Le bois.

Un bon couteau et un morceau de bois : voilà tout ce dont vous avez besoin pour apprendre à sculpter le bois. Chaque bûche recèle un vaste potentiel d’objets de toutes sortes ; il suffit juste de savoir extraire ce qui n’appartient pas à l’objet imaginé. Après une première partie consacrée à la présentation du bois et à un inventaire détaillé des techniques de travail à la hache et au couteau, ce livre vous propose une trentaine de modèles tant pratiques que récréatifs, allant de pièces traditionnelles comme les ustensiles de cuisine, les articles de vaisselle ou les patères, à des créations plus contemporaines comme le kit du barman, le peigne afro, la maraca ou encore les baguettes asiatiques. Vous découvrirez aussi les portraits d’artisans brillants, qui, chacun à leur façon, influencent le style et l’esthétique de l’artisanat suédois.

Sources: la quatrième de couverture du livre.

le bois

Vous le savez maintenant je suis plutôt un manuel, voila donc le dernier livre que j’ai pu réserver à ma bibliothèque préférée.

Je vous laisse imaginer toutes les idées qui vont pouvoir germer dans ma petite tête 🙂

La bibliothèque rassemble les gens…

Comme vous le savez je fréquente la bibliothèque de mon petit village, je suis bénévole quand il faut décorer, ou quand il y a des trucs à bricoler car je suis un manuel (mais pas celui du palais de l’Élysée, nous n’avons pas les même valeurs).

Et puis comme vous le savez je ne suis pas le dernier à faire de l’humour, je ne sais pas si c’est un avantage mais en tous les cas chez moi, « Rire » a toujours était profitable.

On partage une bouteille et quelques gâteaux au chocolat, des brownies de temps à autres avec des lecteurs et comme J-M est toujours en train de me taquiner avec les gilets jaunes, j’ai eu cette idée de faire des marques places en papier.

Je n’ai pas eu l’occasion de faire la photo de leurs gilets jaunes puisqu’ils les ont emportés comme souvenirs.

Il y  a longtemps que je ne fais plus de bois, mais en discutant avec J-M je lui ai dit que s’il voulait un coup de main c’est avec plaisir que je l’aurais accompagné,  il n’ a pas fallu longtemps pour que je renfile la cote de bûcheron et les chaussures de sécurité.

Voila donc en images les quelques clichés pris dans le bois ce lundi 10 décembre.

Deux heures dans le bois sans entendre les bruits des voitures, cela fait du bien.