Boite à outils…

le bricoleur.

Petite séance de bricolage pour votre serviteur, la centrale vapeur crache de l’eau mais pas au bon endroit. Petit démontage de la bête qui a déjà quelques années et c’est un raccord en plastique qui a rendu l’âme, après quelques recherches la pièce détachée n’est plus fabriquée alors j’ai du improvisé une solution de rechange.

l’engin en question.
Raccord.

Pour remplacer cette pièce j’ai récupéré un petit tuyau en cuivre récupéré sur un compresseur de frigo, après quelques coups de marteau et une mise en forme voila la pièce de rechange.

Pièce détachée.
remplacement.

Voila donc une nouvelle mission qui a été menée à son terme, reste à savoir combien de temps cela va durer.

Mission trois, c’est fait…

Pour cette dernière mission, l’affaire était un peu plus délicate puisqu’il restait seulement la lame du couteau.

J’ai dû faire plusieurs essais pour trouver comment remettre un manche.

Lorsque j’ai récupéré ces objets afin de leur offrir une nouvelle vie j’ai aussi eu la chance de ramener quelques branches de buis de belles tailles.

Ce qui m’a permis de faire un joli manche dans ce bois qui est très agréable au toucher.

Vous la savez je ne suis pas coutelier et donc je n’ai pas en ma possession tous les outils qui vont bien pour mener ce travail à son terme, mais je me débrouille toujours avec le matériel à disposition.

Le modèle de couteau est une demie soie ce qui est un peu problématique quand on n’a pas de le matos, avec une longue soie on fait deux plaquettes qui viennent se coller dessus et on s’arrange pour que le manche soit rasant avec la soie.

Ici, j’ai fait deux plaquettes avec une incrustation pour insérer la soie mais pour le dessous j’ai dû rapporter une petite plaquette pour combler le vide.

Pour les rivets ceux en laiton étaient trop gros, alors j’ai mis des clous en acier que j’ai rivetés et qui ont été collés dans la foulée.

Un petit ponçage pour fignoler le tout et un peu d’huile de lin pour donner du brillant au buis.

Je suis assez content de moi car ce n’est pas mon métier et comme je l’ai dit déjà plusieurs fois je fais avec ce que j’ai sous la main.

couteau opinel
opinel.

C’est fait la première mission de l’année 2022 a été menée à son terme et je me suis bien amusé.

Y aura-t-il d’autres défis à venir pour cette nouvelle année ?

Nouvelle mission…

Voila, j’ai été sélectionné à l’insu de mon plein gré pour accomplir cette nouvelle mission.

J’ai accepté de relever le défi car lorsqu’il faut bricoler je suis toujours partant, cette nouvelle mission sera divisé en trois parties.

La première sera de remettre un nouveau manche à cette lime qui en a bien besoin.

La seconde consistera à remplacer un rivet et recoller la garde en laiton pour lui redonner une nouvelle vie à la cuisine.

Pour la troisième partie cela va se corser puisque je n’ai aucune idée de la forme du manche qu’il pouvait avoir, je ferais sans doute un manche en buis puisque j’ai récupéré quelques morceaux sec d’une bonne quinzaine d’années.

La condition comme toujours c’est de redonner la vie à des outils en investissant le moins possible.

Manche de hache.

Mon fiston m’avait confiè cette hache dont vous avez pu voir que l’état n’était pas formidable, avant elle servait de cale sous un meuble et la mission c’était de lui redonner la vie, sans aucun doute pas comme aux premiers jours car vous le savez lorsqu’on greffe de nouveaux morceaux on y ajoute un peu plus de fragilité.

Après avoir remis un œil nouveau, je me suis attelé à la confection d’un nouveau manche, ici c’est un morceau de noisetier, ce qui n’est pas le plus commun pour faire un manche d’outil, mais comme les anciens je fais avec ce que j’ai sous la main.

Vous pouvez remarquer que je lui ai redonné un peu de coupant car faut dire que lorsque j’ai testé son utilisation elle avait tendance à rebondir.

Maintenant elle coupe plutôt facilement une feuille de papier.

Elle va retrouver une utilité pour fendre du petit bois pour l’allumage de la cheminée ou du barbecue et reprendre vie en pensant aux gens qui s’en sont servis au siècle dernier.

Entre temps je viens de tailler dans un reste de cuir une petite housse de protection pour la hache et surtout pour celui qui la transporte.

Un rectangle de cuir plié, deux rivets pop, un trou pour passer un lacet en cuir taillé dans une chute et l’affaire est rondement menée.

Mission deux, possible ???

Voila je viens par ce billet, donner des nouvelles du bon vieux XP, la malheureuse bête a souffert de condensateurs de moyennes qualités et c’est ainsi que l’alimentation s’en est aller, te laissant sans espoir devant l’engin agonisant sans un souffle.

C’était sans rien savoir (du gaillard) à qui tu allais confier cette drôle de mission et déposer la malheureuse au fin fond du Berry à la limite des terres Bourguignonnes.

Aujourd’hui, jour de la Sainte Lucie et avec l’aide de tous les saints qui l’on précédés, je viens t’annoncer cette nouvelle, XP a bien voulu reprendre vie après que je lui ai installé une nouvelle alimentation reçue ce jour même en provenance de Bordeaux, une fois la bête démarré je me suis rendu compte qu’elle était un peu lente (mais avec tous les programmes installés) et je me suis permis de rajouter une petite barrette de mémoire ce qui a eu pour effet de doubler sa capacité (ce qui n’en fait pas un foudre de guerre).

J’ai donc procédé au remontage après un petit nettoyage et testé une nouvelle fois cette après midi son bon démarrage, voila quelques images de l’intervention, ce que tu peux voir sur la chaise de droite c’est l’alimentation défectueuse avec sa bobine de fils.

Voila l’engin est donc prêt à retrouver son maître quand tu en auras l’occasion, pour l’instant il a trouvé refuge sous le bureau et ne dérange pas.

Nous terminerons la mission en passant comme d’habitude et sans laisser de trace de notre intervention.

Ce billet s’autodétruira une fois ouvert sur votre machine.

Mission un, possible ???

Votre Mission, Monsieur Anatole, si vous l’acceptez sera de redonner vie à ce PC sous Windows XP, si vous ou un de vos agents venaient à être découvert nous nierons toutes implications dans votre aventure.

Les photos du sujet à traiter:

Ce dossier s’autodétruira dans les minutes à venir.

Les prochaines informations vous seront communiquées par l’intermédiaire de ce blog pour la suite de votre mission.

A bientôt.