Tant que nous aurons des châtaignes, nous aurons du pain.

Tant que nous aurons des châtaignes, nous aurons du pain, disait Pascal Paoli (un homme politique, philosophe et général corse 1725-1802).

La châtaigne est le fruit du châtaignier. Le terme désigne aussi la graine comestible contenue dans ce fruit. Les châtaignes non cloisonnées sont appelées des marrons, à ne pas confondre avec le marron d’Inde, qui est la graine (toxique) du marronnier d’Inde ou marronnier commun. La châtaigne fut longtemps la base de l’alimentation humaine dans des régions entières. On appelait d’ailleurs le châtaignier « l’arbre à pain » mais aussi « l’arbre à saucisses » car les châtaignes servaient aussi à l’alimentation des porcs. (sources Wikipédia)

Pain au maïs.

J’aime bien utiliser de la farine de Maïs pour faire la béchamel, en ajouter dans ma pâte brisée, et il m’arrive aussi de faire mon pain à la maison.

Voila ma recette:

500 grammes de farine pour pain au maïs (mélange de blé et maïs)

10 grammes de sel

15 grammes de levure de boulanger

300 ml d’eau

Pain maïs.

Je ne suis pas le seul à aimer le maïs 🙂 et vous remarquerez le nombre de corde sur sa guitare.

Levain naturel… essai n°1

Après quelques jours de nourrissage le levain semblait prêt à jouer son rôle dans la préparation d’un petit pain aux céréales.

Je suis allé faire un tour chez un meunier du département voisin il a quelques jours, et en plus des 5 kilogrammes de farine traditionnelle nous avons acheté 1 kg de farine aux céréales, la première moitié avait été un échec en utilisant de la levure de boulanger proche de la date péremption.

Ce qui m’avait donné l’idée de faire du levain à la maison, aujourd’hui c’est donc un essai au levain et je suis assez confiant, il a une bonne tête.

IMG_3014IMG_3015IMG_3016IMG_3017

Je vais donc essayer de garder mon levain en vie jusqu’à mon prochain pétrissage.

Le levain naturel…

De leur passage en Égypte, les hébreux rapportèrent la recette du pain, puis inventèrent par hasard le levain (un reste de pâte conservé d’un pétrissage antérieur et qui remplace la levure). Cet ingrédient qui fait du si bon pain, aurait été découvert à cause d’une étourderie: une galette, prête à cuire, qui aurait été oubliée et se serait mise à lever naturellement.

Vous le savez je suis assez curieux de nature et devant ma dernière expérience boulangère avortée je ne voudrais pas rester sur un échec alors je suis en train de nourrir un levain naturel à la maison.

Le levain est une matière vivante, une fermentation spontanée qui s’obtient en laissant une pâte de farine et d’eau ensemencer naturellement grâce aux ferments présents dans la farine et l’air ambiant. Ces ferments sont des micro-organismes : levures et bactéries, qui se développent et qui sont les principaux agents de la fermentation et de la production d’acidité et d’arômes.

IMG_3010IMG_3011IMG_3012

Comme vous pouvez le voir les petites bulles se forment et c’est bon signe, je vais tenter l’expérience jeudi, tous les deux jours je lui donne à manger pour lui donner de la force.

La première tentative n’est pas toujours une réussite mais qui ne tente rien, n’a rien 🙂