Le clyte qui se déplace à la vitesse de l’escargot…

Je avais déjà présenté le clyte il y a quelques mois, cette fois c’est un spécimen assez commun qui a retenu mon attention.

Ce petit insecte allongé, noir avec des taches et bandes transversales jaunes sur le pronotum et les élytres, il possède deux antennes courtes, brunâtres et on peut le trouver dans les bois de feuillus, en plaine et sur les collines, de jour il se promène sur les fleurs composées et ombellifères ainsi que sur le bois coupé.

La larve vit deux ans d’abord sous l’écorce puis dans le bois où elle se nymphose.

Et puis je ne pouvais pas passer à coté de ce petit escargot en plein déplacement alors que la pluie venait de s’arrêter.

Ces photographies ont subit un petit traitement avec le logiciel Darktable dont je suis en train d’étudier le fonctionnement.

Logiciel dont je n’ai pas encore exploré toutes les ficelles et que j’essaie d’appréhender.

Vous trouverez plus d’information sur cette page , merci à Remimage de m’avoir convaincu.

Publicité