Un projet,…quatrième jour.

Mon projet de support de perceuse était en pause, car j’étais en attente de matériel , parce que la canicule et la soudure ne vont pas trop bien ensemble.

J’ai donc poursuivi mon projet et c’est un petit pas pour Anatole et un grand pas pour mon bricolage.

Ce jour j’ai procédé à la soudure de la colonne, de la bague de serrage, j’ai ajouté deux traverses sur le socle.

IMG_2861IMG_2864IMG_2865

Il me reste à trouver un moyen d’installer un levier articulé pour descendre la perceuse en utilisant le ressort  et mon projet aura atteint son objectif.

Comme vous l’aurez compris, à chaque fois que je m’investis dans un projet c’est pour le plaisir du bricolage.

La suite du chariot.

Voila le projet prend forme et j’adapte au fil de l’avancement.

L’idée s’était de pouvoir faire rouler ce poste de soudure dans mon sous-sol pour le déplacer sans me déboîter le dos.

IMG_2253

Les deux bouts de cornière sont installés pour caler l’engin.

IMG_2259

Les deux roulettes sont fixées à l’avant du chariot.

IMG_2270

J’ai passé une petite couche de peinture.

IMG_2264

Les roues que j’ai récupéré sur un vieux projet et qui viennent d’une tondeuse (sur le motoculteur que j’avais il n’y avait pas de roue pour le déplacer sur une surface dure).

IMG_0155

L’engin a été vendu.

IMG_2265

Les roues après un petit décapage.

IMG_2267

IMG_2261.JPG

Alors encore une mission réussie qui ne demande qu’à être améliorée.

Entre la programmation de l’article et aujourd’hui, il y a eu quelques modifications.

Une idée de bricolage.

J’ai ressorti le vieux poste à souder qui pèse un peu plus de 35 kg, et qu’on m’a offert il y a quelques années (au siècle dernier). J’avais besoin de faire une petite soudure pour un racloir à cendre, en cherchant sur le net on peut en trouver aux environs de 25€ sans les frais de port.

Alors comme vous commencez à me connaître vous savez que j’adore fabriquer des trucs qui parfois ne servent pas à grand chose, mais parfois cela peut être utile. Pour l’occasion ce racloir doit servir pour mon four en terre quand il sera opérationnel.

Voila l’objet en question.

IMG_2251IMG_2252

Alors, c’est tout simple un morceau de tôle assez épaisse avec un trou en son centre pour pouvoir y glisser une tige de fer à béton, une petite soudure et c’est tout. J’ai ajouter un morceau de sureau pour faire le manche mais ce n’est pas obligatoire.

En sortant l’engin (le poste à souder) je me suis démonter le dos et à chaque fois c’est la même affaire, alors mon prochain projet sera de lui faire un petit chariot pour le déplacer, voila en images l’ébauche.

Le cahier des charges: fabriquer en recyclant et en investissant le moins possible, les roues viennent d’une vieille tondeuse, elles sont à leur troisième recyclage, la ferraille a été ramassée sur le bord de la route quand nous avions encore le ramassage des encombrants, les petites roulettes de devant sont issues d’une chaise de bureau qui partait à la déchetterie.

J’ai du faire l’acquisition de 2 m de cornière car je n’avais plus en stock et un sac de baguettes de soudure.

Comme tous mes projets, je ne sais pas s’ils aboutiront et puis c’est pour le moment une ébauche, la suite au prochain épisode.