Changement sur le banc d’âne.

Pas question d’aller faire l’âne dehors alors je me suis posé sur le banc, le levier (le deuxième) ne me convient pas trop alors j’ai décidé d’en faire un troisième démontable entièrement, une tête, un levier, une planche pour poser les pieds et activer le système.

La mâchoire est un peu plus large pour serrer les pièces à travailler.

J’ai taillé ensuite quelques chevilles en bois et j’ai remplacé la tige filetée par une en bois mais je ne suis pas certain qu’il ne faudra pas revenir au métal.

Prochain travail l’affinage des pieds qui font un peu brut de décoffrage et cela diminuera le poids de l’engin quand il faut que je le déplace.

Entraînement…

Vous le savez j’ai en projet de fabriquer un banc d’âne en utilisant une méthode rustique, sans clou ni vis et moyennant un budget réduit.

J’ai du investir dans une mèche à bois plate n’ayant pas trouvé de tarière de bonne taille, c’est encore d’un prix raisonnable puisque cela m’a coûté 4,60 euros.

Avant de m’aventurer dans le perçage des trous pour les pieds j’ai fait un premier test pour un petit engin qui peut se transformer en banc pour poser son popotin ou en billot pour épointer les perches.

Voila donc en image l’engin sous toutes ses coutures.

Ensuite puisque j’étais lancé j’ai retaillé un nouveau levier de serrage car le premier ne me convenait pas, et je lui ai ajouter une pédale avec une petite cheville, pour le moment j’ai une vieille planche qui va servir de support pour l’axe où j’ai ouvert un trou.

Voila en image le reste du travail effectué pour le moment.

Pour le moment je dirais que cela suit son cours, le prochain billet sera sans doute celui avec le perçage des trous pour les pieds.

Promenons nous dans les bois…

J’ai mis en pause mon projet d’affûteur de foret parce que pour le moment je n’ai pas trouvé d’écrou assez gros pour mener à bien le bricolage, mais je réfléchis à autre chose.

Actuellement je vais au bois donner un coup de main et puis c’est l’occasion de faire un peu d’exercice en plein air. Et puis j’ai eu l’envie de fabriquer un nouveau banc d’âne.

Rappelez vous, c’était en 2018

Mon chef de chantier 🙂 m’a réservé une bûche de 2 m de long et d’un diamètre de 17cm au bout le plus gros et il me l’a livrée à domicile (merci à lui).

Maintenant il me reste à façonner ce futur banc, j’imagine faire un prochain article et au pire la bûche finira sur la pile de bois de chauffage.

Vous remarquerez les trépieds de fabrication artisanal qui ne sont pas une grande réussite mais qui permettent de mettre à hauteur la bille de bois, ce qui va permettre à la bûche de sécher un peu mieux.

Mon idée c’est de raboter une face, de greffer 3 pieds dessous, ouvrir une lumière pour passer ce qui servira d’étau, et un axe traversant.

Bon je ne suis pas encore arrivé au bout, mais nous ne sommes pas encore au printemps.