Petit dépannage…

Encore un petit dépannage qui m’a permis de bricoler dans le sous-sol, notre voisine nous a emprunté la pioche pour décaisser un tas de cailloux qui était compacté et elle me disait qu’elle avait une petite pioche dont le manche de 50 cm tenu par des clous n’était pas pratique. Vous connaissez maintenant mon bon cœur alors je me suis proposé de remettre l’engin en service et opérationnel.

l’engin débarrassé de son manche.

Alors j’hésite entre la serfouette et la houe à panne et langue de chat, ma préférence irait au deuxième choix à cause de son poids.

J’ai donc été acheter un manche dans un magasin spécialisé en jardinage, pas facile de trouver la bonne taille dans ceux de bricolage, les manches pour serfouettes sont beaucoup plus fin et pour le bon modèle il faut se tourner vers les manches de houes.

Après un minutieux ponçage et une petite application d’huile de lin, c’est facile d’emmancher l’outil.

J’envoie donc un petit SMS à notre voisine avec la photo de l’engin et elle ne reconnaissait pas son matériel, me répond de suite, « on fait l’échange ? » et c’est ainsi que j’ai récupéré ma pioche et elle sa houe presque comme neuve.

Moins d’une journée pour remettre en état cet outil de jardinage et retrouver son maître, c’est le temps qu’il a fallu, quand on peut rendre service faut pas s’en priver et le monde se portera mieux.

Publicité