Le policier qui rit.

On peut lire le résumé ci-dessous:

Par une pluvieuse soirée de novembre, tous les passagers d’un autobus sont massacrés au fusil mitrailleur. Jamais la Suède n’avait connu pareille tuerie, et l’opinion publique s’affole. Parmi les neuf victimes, un flic que Beck connaissait. Que faisait-il dans ce bus, à cette heure ? D’après sa compagne, il était surchargé de travail, mais Beck sait bien, lui, qu’il était pratiquement en congé …
L’identification des victimes, puis l’étude minutieuse de leur passé, apportent peu à peu des indices, et comme souvent, derrière la façade lisse des apparences, ce sont des réalités sordides qui émergent.

le policier qui rit_La colline aux suicidÈs.qxp

Avec « Le Policier qui rit », on plonge pour la première fois dans la pègre de Stockholm : camés, indics, putes et trafiquants, parmi lesquels évoluait l’inconnu. Une image de la Suède qu’on retrouvera aussi dans le « Millenium » de Stieg Larsson.

Si vous avez l’occasion de croiser un livre de ses auteurs n’hésitez pas, enfin moi j’ai bien aimé.