La hache de béber…

Vous le savez je suis toujours partant pour un défi et mon fiston m’a apporté cette hache qui a bien souffert.

Comme vous pouvez le voir sur les photographies, elle a bien souffert mais cela ne l’empêchait pas de servir de cale pour un meuble m’a t-il dit.

Ma mission consiste à lui greffer un nouvel œil pour commencer et lui tailler un nouveau manche.

Ce jour j’ai donc procédé à la première étape, faire l’ophtalmologiste de la hache, retirer les parties qui gênent et souder un nouveau morceau de métal.

Pour cela j’ai utilisé un morceau de ferrure de mon ancien portail en bois, j’ai cintré et découpé la ferraille pour qu’elle s’adapte le plus possible de la forme initiale sachant que j’en avais seulement la moitié.

Voila donc en image ce que donne la nouvelle version que j’ai dû un peu raboter pour l’esthétique.

La suite de la restauration consistera à lui fabriquer un manche.

Publicité

alimentation écran.

Depuis quelques semaines l’écran de mon ordinateur est de plus en plus long à s’allumer et dernièrement c’était jusqu’à plusieurs minutes.

En faisant quelques recherches sur un problème comme celui-ci on comprend vite que c’est sans doute un souci d’alimentation et plus précisément un condensateur gonflé qui ne fait pas son boulot.

Alors quand on connait le prix d’un condensateur, on se dit que ce serait bête de ne pas tenter sa chance.

La partie qui est la plus délicate c’est le démontage de la carcasse en plastique, faut vraiment chercher toutes les vis qui pourraient se cacher, et je me suis aperçu qu’il fallait démonter entièrement le pied pour trouver une vis cachée.

Une fois la bête désossée faut penser à prendre des notes pour brancher les fils au bon endroit lors du remontage, et ne pas se fier à sa mémoire visuelle, faire des photos c’est une bonne idée.

Voila donc la carte d’alimentation de mon écran Acer, pour le remplacer il faudrait mettre dans les 150 euros et la réparation me reviendra à 3,20 € frais de port compris (il ne reste aucune boutique de composants dans un rayon de 50 km à la ronde).

Rien n’est gagné d’avance, les composants sont sur la route.

carte d’alimentation

Sur le coté vous remarquerez les deux condensateurs qui sont gonflés et que j’ai démonté.

condensateurs

J’espère que ma séance de bricolage se passera mieux qu’avec la montre car je n’ai toujours pas trouvé comment me procurer la pièce cassée.

Je devrais avoir la réponse vers la fin de semaine si tout va bien.

nouveau Départoir.

départoir

J’avais fabriqué ce départoir en 2018, un truc vite fait, j’avais l’intention d’en refaire un exemplaire un peu plus costaud car le manche en tube ce n’est pas terrible.

Ma première idée c’était de souder un tube qui servirait de virole pour la fixation du manche, mais voila je n’ai pas cela en stock, alors j’ai tenté une autre technique qui se rapproche de la chaudronnerie. J’ai plié une pièce d’acier pour en faire un triangle qui recevra le manche, autant vous dire que c’est bruyant.

ferrure de volet.

J’ai démarré depuis cette ferrure de volet pour mon projet.

virole

Un petit coup d’arc électrique pour la soudure et une petite mise en forme du couteau.

départoir.

Ensuite j’ai préparé mon manche en bois en utilisant mon banc d’âne.

banc d’âne

Et voila le résultat en fin de journée.

départoir

Le prochain sera peut-être fait en utilisant la petite forge mais pour le moment je n’ai pas encore d’enclume, à suivre…

Merci, petit Papa Noël.

J’en avais assez de me brûler les doigts lorsque je faisais la soudure avec mon vieux poste et j’avais mis une paire de gants sur ma liste au Père Noël ainsi qu’un bouquin sur la soudure à l’arc électrique.

Lorsqu’on apprend sur le tas, ce n’est pas toujours évident de trouver la bonne technique et dans un livre on peut trouver son bonheur.

Alors quand j’ai vu que le barbu avait déposé des petits cadeaux au pied du sapin, j’étais drôlement content, chez nous l’utile et l’agréable font bon ménage.

Pour me rendre heureux il n’en faut pas beaucoup plus.

Affûteur de foret.

Vous le savez je suis toujours à la recherche d’un bricolage qui pourra me rendre service et qui permet de recycler quelque chose ou qui ne coûte pas un bras.

J’ai dans mon atelier quelques forets qui auraient bien besoin d’une petite cure de jouvence pour retrouver de leurs mordants.

On trouve dans le commerce des petits appareils qui font très bien le boulot et certains s’affichent à des prix qui dépassent largement mon budget bricolage.

Et puis j’ai trouvé l’autre jour sur le web la vidéo d’un gars qui avait fabriqué un petit engin avec trois fois rien, deux écrous, un boulon et une rondelle d’acier.

Affûteur de foret.

L’idée est plutôt simple comme j’ai pu le faire sur le dessin, la partie en rouge est celle que je devrais retirer, au dessus du V je viendrais souder un deuxième écrou (dessin de droite) et un boulon viendra se visser dedans pour bloquer le forêt (le foret étant glissé dans le V).

Je n’ai pas encore tous le matériel pour mener à bien ce projet mais je ne manquerais pas de vous le faire découvrir dans un prochain billet si j’en viens à bout.

Mais que bricole Anatole ?

Voila en truc qui m’a traversé la tête, souvent durant la nuit je fais des rêves de bricolage, durant ma période active c’était surtout en rapport avec les conflits de travail, maintenant cela va mieux puisque je suis devenu mon propre patron.

Vous trouverez dans le commerce ce petit engin entre 7 et 25 euros selon le fabriquant, ici j’ai utilisé un vieux morceau de penture d’un vieux portail en bois, j’ai soudé deux écrous et un bout de cornière.

Voila l’objet en question avant d’avoir sa petite couche de peinture.

L’engin en peinture.

Je vous montrerais samedi à quoi cela peut servir et ceux qui ont une idée peuvent mettre la réponse en commentaire en attendant.

Un projet,…quatrième jour.

Mon projet de support de perceuse était en pause, car j’étais en attente de matériel , parce que la canicule et la soudure ne vont pas trop bien ensemble.

J’ai donc poursuivi mon projet et c’est un petit pas pour Anatole et un grand pas pour mon bricolage.

Ce jour j’ai procédé à la soudure de la colonne, de la bague de serrage, j’ai ajouté deux traverses sur le socle.

IMG_2861IMG_2864IMG_2865

Il me reste à trouver un moyen d’installer un levier articulé pour descendre la perceuse en utilisant le ressort  et mon projet aura atteint son objectif.

Comme vous l’aurez compris, à chaque fois que je m’investis dans un projet c’est pour le plaisir du bricolage.

Un projet,…au troisième jour.

Suite du projet de support de perceuse à colonne, je me suis procuré quelques tubes d’acier chez un marchand de ferraille, actuellement le kilo est à 0,60€ pour du réemploi.

Un fois sur la balance j’avais pour 8 kilogrammes d’acier, avec la TVA j’en ai eu pour 5,76€ ce qui reste raisonnable. Ce matin je suis allé au magasin de bricolage pour acheter des équerres de soudage mais il y en avait plus.

equerre-soudage

Donc cela va retarder encore un peu l’avancement du projet mais en attendant j’ai pu souder le socle et la partie coulissante du support. Je remarque quand même une chose c’est qu’on perd plus de temps quand on a pas le matériel adéquat comme par exemple un support pour la disqueuse qui permettrait  de faire des coupes bien faites, c’est une idée que j’ai mis de coté pour plus tard.

Alors voila donc l’état de projet de bricolage au troisième jour, pour les besoins de la photo j’ai mis le socle sur un morceau de tube et cela devrait donc ressembler à cela quand ce sera terminé.

Voila encore un drôle d’engin…

Vous commencez à me connaître maintenant et vous savez que je suis toujours à l’affût d’un nouveau bricolage. Vous pouvez toujours soumettre vos idées dans les commentaires, cela pourrait être le concours de l’idée la plus folle ?

Mon dernier projet est bien avancé, il me reste encore la partie soudure et peut-être un petit coup de peinture pour protéger la ferraille de l’oxydation.

Pour attaquer mon projet je suis parti d’un morceau de ferrure de paumelle de volet, il m’en reste encore quelques spécimens dans le sous-sol.

IMG_2393

C’est le même modèle qui m’avait permis de fabriquer mon couteau fait maison.

couteau13

Quelques pliages et découpages plus tard je suis arrivé à faire cela.

IMG_2395.JPG

Cette partie est celle qui devrait travailler le plus, comme tout ce que j’entreprends je ne suis pas certain du résultat, il y a parfois des « couac », mon four en terre crue en fait parti mais le deuxième devrait être mieux mais pour le moment il sèche.

Cette pièce demande un manche pour fonctionner convenablement et être plus efficace.

IMG_2398

J’ai donc récupéré un ancien support de fils à linge et c’est le tube qui fera office de manche, quelques coups de meuleuse pour glisser dedans et il me restera à souder tout cela pour avoir un outil qui devrait servir à quelque chose, mais à Quoi ? C’est la question.

Je pense que d’ici samedi j’aurais soudé l’ensemble et passé un petit coup de peinture alors je vous laisse réfléchir jusqu’à la fin de semaine.