Argenvières, au siècle dernier.

L’ Eglise St Martin  qui date du XI e, XVI e, et XIX e siècles est édifiée suivant un plan constitué de deux rectangles accolés. Sur le mur du pignon ouest on trouve un personnage sculpté qui pourrait être une figuration de St Martin.

église d’argenvières.
saint Martin ?

La cloche et le coq d’Argenvières, Un 25 août 1935 Jour mémorable pour « Yvonne Françoise » Ce fut la bénédiction de la nouvelle cloche et d’un superbe coq pour le clocher d’Argenvières, qui pendant près de trois ans en était dépourvu. Pour cette grande occasion, les paroisses environnantes étaient largement représentées pour cette cérémonie.

A 15 h retentit le « Magnificat » en faux-bourdon exécuté avec brio par la jeune maîtrise de Jussy. Mgr. Lelong, vicaire général de Bourges, protonotaire apostolique, délégué par Mgr Fillion archevêque, prononce un discours très simple et très pratique sur le rôle de la cloche chrétienne, puis la bénit, la lave et oint la nouvelle cloche et lui donne le nom  de Yvonne Françoise. Il lui délie la langue en la faisant sonner trois fois en l’honneur de la sainte Trinité, et lui donne un parrain et une marraine.

Après la bénédiction reçue en un respectueux silence par la foule, des  remerciements bien sincères sont prononcés en faveur du prélat consécrateur et des nombreux bienfaiteurs dont les noms, par famille sont inscrit sur le bronze ainsi que tous ceux qui ont aidé à faire l’achat de la cloche.

Un cantique populaire est chanté en l’honneur de la nouvelle née par toute l’assistance.

A peine terminée une pluie de dragées (plus de 1000) chacune bien enveloppée de papier rose. 

Le monteur de la  maison Paccard et ses aides s’emparent de la nouvelle baptisée et vers 18h15, enfin installée auprès de sa vieille sœur (1772) elle se mit immédiatement à chanter dans un moelleux et parfait accord. Le petit bourg tressaille de surprise et les gens accourent manifester leur joie d’avoir une belle sonnerie et un superbe coq.

« Yvonne Françoise » pèse exactement 255 kg et donne la note « DO ».

Elle a été coulée dans les ateliers des frères Paccard à Annecy. Elle eut pour parrain François-Guyot de Villeneuve (de St Léger) et pour marraine Madame la Comtesse Jean de Pazzis (Argenvières). Quand au coq, bien gaulois, il eut pour parrain Mr. Jean-Pierre D’Harcourt (St Léger) et pour marraine Mademoiselle Marie-Thérèse Coursier (Argenvières). Aujourd’hui, la cloche sonne toujours (mais électriquement) à l’occasion de diverses cérémonies.

Sources: Trait d’union d’Argenvières, n°2 mars 2002.

Au siècle dernier, j’avais fabriqué un petit CDrom sur deux communes que je parcourais beaucoup à cette époque, me reste encore aujourd’hui quelques clichés et quelques textes qui avaient enrichi la galette, depuis il s’est passé pas mal de chose. Sur la photo de l’église on peut remarquer le bolide qui me servait pour aller faire les clichés.

Cadeau de dernières minutes…

Voila qu’au dernier moment nous sommes invités à un anniversaire, comme vous le savez je n’aime pas arriver les mains vides, vous allez me dire qu’un bouquet de fleur ou une bouteille de vin pourrait faire l’affaire, mais vous connaissez ma passion du bricolage.

J’avais pensé dans une premier temps sculpter un cochonnet dans un morceau de buis car c’est dans ce bois qu’ils sont fabriqués mais en démarrant le projet je me suis rendu compte que je n’aurais pas le temps. J’ai donc transformé mon petit cube de buis en socle de fleurs de houblon.

Trois petites capsules de bières qui feront office de fleurs, trois mois morceaux de cuivre sortis d’un câble électrique qui traînait, trois petites feuilles découpées dans du carton et recouvert de papier vert. Trois trous dans le socle en buis pour supporter les tiges en cuivre, un peu de colle et voila un cadeau original issu du recyclage.

Qu’est-ce que vous en pensez ?

cadeau houblonné

Crédit renouvelable ???

offre avantageuse.

Alors je ne suis pas très fort en calcul mais j’imagine qu’il y en a parmi les visiteurs qui sauront éclairer ma lanterne.

Voila justement j’ai besoin de changer mon ordinateur et il me manque environ 500 € pour faire l’acquisition du nouveau matériel et cela tombe plutôt bien puisque c’est justement illustré dans l’exemple.

Je demande donc les 500 € qui sont crédités sur mon compte et je m’engage à rembourser 40 €/ par mois pendant 12 mois pour effacer ma dette.

Alors voici un rapide calcul de votre serviteur:

40 € X 12 = 480 € ce qui me semble vraiment une bonne affaire, par contre je n’arrive pas à savoir comment ils ont trouvé le 4 € d’intérêts sur la durée totale de l’utilisation.

Ancolie.

Voila une petite plante qui s’est installée seule dans le jardin, le vent ou un oiseau aura facilité son déplacement, toujours est-il que chaque année un nouveau pied revient vous faire la surprise d’une petite floraison.

On prétend que c’est une plante médicinale, mais les graines de l’ancolie contiennent de l’acide cyanhydrique, qui est toxique. C’est cet acide que l’on retrouve dans les noyaux amers d’abricots.
Par ailleurs, la présence de glucosides cyanogènes lui confère des propriétés narcotiques.

On l’appelle aussi selon les régions, Gants de Notre-Dame, Bonne Dame, Cornette, Aiglantine, Galantine, Colombine, Clochette, Manteau royal.

ancolie
Différents stades de floraison.

Au Moyen Âge, l’ancolie commune, surnommée  » bonne-femme « , était considérée comme une plante magique aphrodisiaque.

Sources: Wikipédia, https://doctonat.com/ancolie-plante-medicinale/

Entre 16 et 21 grammes…

La mésange charbonnière a une alimentation qui varie selon les saisons. Au printemps et en été, elle sera principalement insectivore. Son bec court et pointu est d’ailleurs tout à fait adapté à ce style d’alimentation. Elle aimera chasser les araignées, les sauterelles, les criquets, les vers ou encore les fourmis. Il lui arrivera tout de même de se nourrir de petits fruits ou de petites graines, comme des cerises ou des graines de hêtre.

En automne et en hiver, son alimentation deviendra beaucoup plus végétarienne. Elle se nourrira principalement de baies, de sève d’arbres, de nectar ou encore de bourgeons. Il lui arrivera de temps en temps de se nourrir d’une araignée si elle a la chance de tomber dessus.

Sources: ici

J’avais sorti mon appareil photographique pour prendre en photo notre fidèle Rouge-gorge mais le temps de sortir le matériel c’est une tribu de mésanges qui a pris possession des lieux.

Les mésanges bleues ont préférées rester dans le châtaignier à la recherche de petits insectes.

Domino.

Voila Domino a retrouvé sa petite maison, rien de cassé ni de perforé juste un peu trop d’urée peut-être en rapport avec son agression.

Domino

Voila la pauvre bête qui attend le retour de sa maitresse.

Quelques antibiotiques et un petit truc pour lui donner de l’appétit mais il a hâte de pouvoir jouer les vagabonds et retrouver ses petits coins tranquilles.

Rentrée des classes…

Une petite photo souvenir de classe des années 1976, cela ne nous rajeunit pas 🙂

tourneur-fraiseur 1976.

Je ne me souviens plus pourquoi nous étions seulement 5 ce jour mais c’était la salle de classe où j’étais le mieux avec son parfum d’huile, mais pas toujours la moins bruyante, je me souviens du gars qui avait recraché ses dents juste à coté de moi suite à une fausse manœuvre.

Vous avez une chance sur cinq de me trouver.

J’ai perdu le sens de l’humour…

Je relis parfois les vieux articles que j’avais écrit il y a quelques années et ce matin après avoir décroché à un appel téléphonique je me suis souvenu de ce petit billet de 2009.

Dringgggggggggggg
elle- Allo Monsieur AnatoleM ?
moi- C’est lui même
elle- Ici la Maison Nargel, vous connaissez ?
moi- Oui, je connais , c’est les Con gelés ????
elle- Oui c’est cela bien entendu
elle- Je vous appelle pour demander si vous consommer des produits congelés…
moi- non je ne mange pas les produits congelés, je les décongèle d’abord ou je les fait cuire…
elle- raccroche sans dire un mot d’aurevoir.
Dringgggggggggg, dringggggg, dringggggg,…
Je crois qu’elle n’a pas apprécié mon humour, mais nous sommes d’accord, c’est pas moi qui l’ai appelé au
téléphone
Ps, j’ai changé le nom de la boite pour ne pas lui faire une mauvaise publicité 🙂

Le souci maintenant c’est que nous avons souvent affaire à des robots qui ne nous en laisse pas placer une, ce matin c’était pour me dire que ma chaudière me coûte un bras.

Le mimétisme batésien…

Le mimétisme batésien est une forme de mimétisme qui consiste, pour un organisme inoffensif, à imiter un autre organisme nocif (toxicité, goût désagréable, etc.).

C’est la définition qu’on peut-trouver ICI.

Bien que de taille impressionnante et malgré sa ressemblance avec un frelon, la volucelle zonée est une mouche parfaitement inoffensive.

Vous trouverez toutes les informations sur cette petite bête sur cette page.

Ici c’est sur la terrasse que j’ai pris les photographies, je voulais mettre en boite un Sphinx Colibri mais il n’a pas voulu que je lui tire le portrait et je me suis contenté de cette volucelle zonée.

volucelle zonée
Volucelle zonée.